Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Elekhtre
  • Le blog d'Elekhtre
  • : Cosmétiques au naturel faits maison
  • Contact

  • Elekhtre
  • Passionnée de cosmétiques, je me suis lancée dans leur création au naturel.
  • Passionnée de cosmétiques, je me suis lancée dans leur création au naturel.

HELLOCOTON

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez elekhtre sur Hellocoton

Recherche

LES ESSENTIELLES DE CRISTINE

Clip 2

Archives

Pages

Catégories

30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 18:44

 

Coucou,

 

Si comme moi, vous possédez un seringat, vous pouvez profiter de la merveilleuse odeur de ses fleurs et... les utiliser !

Cette année encore, j'ai décidé d'en faire un beurre odorant pour un usage comestique mais également d'en faire... un pétillant à déguster bien frais !

 

20120526_180830.jpg

Ingrédients :

 

Un saladier de fleurs de seringat

4 litres d'eau

2 citrons non traités

500 grs de sucre en poudre

2 càs de vinaigre blanc d'alcool


20120526_180840.jpg


Faire bouillir l'eau.

La verser sur le sucre.

Remuer et laisser refroidir.

Ajouter le vinaigre, les citrons en fines rondelles ainsi que les fleurs de seringat.

Mélanger et recouvrir d'un tissu.

Laisser macérer 48 heures à température ambiante.

Filtrer en appuyant bien sur les fleurs pour en exprimer toute la saveur.

Mettre en bouteilles et laisser reposer au moins quinze jours avant de déguster bien frais !

Vous pouvez, si vous le souhaitez, rajouter un conservateur à usage alimentaire (E 202 par exemple).

 

20120526_223409.jpg

 

20120526_223433.jpg

 

20120530_111342.jpg

 

A déguster bien frais !

 

Excellente journée à tous !

Repost 0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 09:04

 

Coucou,

 

C'est le moment de cueillir les fleurs de sureau.

Elles sont très parfumées et l'on peut en faire moultes choses.

Cette année, j'ai réitéré ma recette de champagne de fleurs de sureau en quadruplant les doses, vu le succès de l'an passé.

En voici la recette : CHAMPAGNE DE FLEURS DE SUREAU

Vous pouvez bien évidemment réduire les doses.

 

20120526_145732.jpg

 

20120526_150205.jpg

 

Voici donc le résultat (de mon dur labeur^^) dans un seau spécialement adapté à une telle quantité (20 litres de préparation) avec couvercle.

Lancez-vous, cette boisson servie bien fraiche est délicieuse et peu commune.

Elle ravira votre famille et vos convives par sa saveur et son bouquet.

 

Bonne journée !

Repost 0
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 06:50

 

Coucou,

 

Voici la recette de mon sirop de sureau fait il y a quelques jours.

 

Ingrédients :

 

1 kg de baies de sureau

1 kg de sucre poudre

1 litre d'eau

30 grs d'acide citrique

 

DOSSIER-7-8797.jpg

Dans un grand contenant, faites bouillir l'eau avec le sucre et l'acide citrique pendant 10 minutes.

Ajoutez les baies et cuire à nouveau 4 minutes.

Laissez reposer deux heures puis filtrez minutieusement en appuyant sur les baies pour obtenir le maximum de jus.

Remettez à bouillir une dizaine de minutes et conditionnez à chaud dans des bouteilles ou pots stériles.

 

A consommer comme un sirop classique, en diabolo, en kir ou avec un laitage de votre choix.


 

Bonne journée !

Repost 0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 08:50

 

Coucou,

 

Ce post fait suite à vos nombreux commentaires concernant le beurre de fleurs de seringat.

Celui-ci est très facile à faire et je précise que vous pouvez le décliner avec quantité de fleurs odorantes, vous ne serez pas déçu(e)s.

Tout d'abord, il vous faire une cueillette de ces merveilleuses fleurs au mois de juin.


4-1168.jpg

 

Ensuite, il vous faut les plonger dans de l'huile de coco désodorisée afin de capturer leur merveilleux parfum (chez Velan, de gros pots, au prix très abordable).

 

Une fois votre macérât odorant obtenu, créez votre beurre plus ou moins dur, selon ce que vous souhaitez en faire.

 

Exemples : 

 

Beurre très dur : 

55 grs de macérât

17 grs d'alcool cétylique

28 grs d'acide stéarique

Je mets de la vitamine E en plus

 

Beurre un peu moins dur (genre mangue) : 

60 grs de macérât

15 grs de cire d'abeille

Vitamine E

 

Autre beurre moyennement dur (genre karité) : 

70 grs de macérât 

6 grs de cire d'abeille

9 grs de cire de soja

Vitamine E

 

Beurre crémeux : 

125 grs de macérât

30 grs de cire d'abeille

Vitamine E

 

Beurre fondant : 

69 grs de macérât

11 grs de cire de soja

4 grs de cire d'abeille

Vitamine E

 

Beurre très tendre (genre coco ou cranberry) : 

70 grs macérât

4 grs cire d'abeille

11 grs de cire de soja

Vitamine E

 

J'ai découvert cette façon de faire chez Cristine, il y a un an environ et autant vous dire que je me suis éclatée en compositions diverses et variées.

 

Pour obtenir des macérâts très odorants, changez plusieurs fois vos fleurs, plantes ou fruits.

 

Une chose encore : 

 

Les fleurs de seringat sont comestibles link et link. Allez, encore un autre lien link 

 

Bonne journée ! 

Repost 0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 10:30

 

Coucou,

 

Après l'extrait hydroglycériné, je me lance dans la fabrication du gel de gombo ! 

Rien de plus simple, j'ai repris la recette de Caly : 

http://www.calybeauty.com/post/Mucilage-de-Gombo.aspx

 

Ingrédients : 

 

25 grs de gombo mixé

350 grs d'eau minérale

3 grs de cosgard


DSC03547.jpg

 

Mettez le gombo mixé dans l'eau froide et portez le tout à ébullition.

Laissez mijoter à feu tout doux pendant 5 minutes et éteignez.

Après 30 minutes d'infusion, filtrez et ajouter le conservateur.

Le mucilage obtenu vous servira à créer d'autres soins.

 

Bonne journée ! 

Repost 0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 22:43

 

Coucou, 

 

Voici la recette de la délicieuse liqueur de coquelicot faite avec ma petite récolte du dimanche, juste après la pluie...

 

Ingrédients : 

 

Pétales de coquelicots fraichement cueillis 

1 litre de vodka ou alcool à 40°

500 grs sucre 

500 ml d'eau

 

Dans un récipient en verre (idéalement un gros bocal) préalablement stérilisé, placez plusieurs poignées de pétales de coquelicots fraichement cueillis.

DSC03427

Couvrez-les d'un litre de vodka ou alcool à 40°.

Laissez mariner une dizaine de jours, voire plus, jusqu'à ce que vos pétales aient totalement blanchi en remuant de temps en temps votre bocal.

Passé ce délai, filtrez le mélange alcool-pétales en appuyant bien pour recueillir le maximum de liquide.

Faites un sirop avec le sucre et l'eau.

Mélangez soigneusement le liquide recueilli avec le sirop et mettez en bouteilles.

Laissez reposer quelques jours, voire semaines, et dégustez avec modération, cela va sans dire !

 

Bonne journée ! 

Repost 0
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 08:21

 

Coucou, 


Profitez de tout ce que la nature vous donne ! 

Cueillez, séchez et faites des poudres ! 

DSC03465.jpg

DSC03469.jpg

Roses

DSC03477.jpg

Prêles   

DSC03462.jpg

Coquelicots

DSC03472-copie-1.jpg

Camomille matricaire

DSC03471.jpg

Roses et coquelicots

Bientôt, orties, menthes diverses, pâquerettes, marjolaine (merci Jane) et autres enrichiront ma petite réserve.

A moi, les extraits hydro-glycérinés, les macérâts huileux, etc.

Et toutes ces odeurs, un bonheur !

 

Bonne journée !

Repost 0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 08:33

 

Coucou, 

 

En alternative au gel d'aloe vera, il y a de nombreux autres gels que l'on peut faire soi-même et ce, à moindre frais.

Voici l'un des derniers que j'ai refait (merci Cristine pour l'idée, elle est fabuleuse) !

 

Ingrédients : 


30 grs de graines de psyllium ou grand plantain
500 grs d'eau 


      DSC03480-copie-1.jpg

 

Dans une casserole faire bouillir l'eau et les graines pendant deux minutes et filtrer immédiatement à travers une passoire très fine.

Laissez un peu refroidir et ajouter votre conservateur.

Je le garde au réfrigérateur entre deux usages.

Allez ! Un petit lien : 

http://fr.ekopedia.org/Plantain

 

Excellente journée à tous !

 

Repost 0
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 08:33

 

Coucou, 

 

On trouve facilement le gombo chez Tang Frères.

Mais qu'est-ce que le gombo ?

C'est exactement ce que je leur ai demandé car je ne connaissais pas cette plante.

Partis dans des explications de "très bon pour la santé" au mot magique "gel", j'en ai acheté quelques-uns et me suis lancée dans diverses recherches.

gombo-2.jpg

J'ai donc trouvé quelques liens très intéressants : 

http://www.diakadi.com/en_savoir_plus/le_gombo.htm

http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_edition=&id_article=18620

et vu que d'autres l'avaient déjà "cuisiné" : 

http://marieneige.over-blog.com/article-extrait-hag-de-gombo-72577607.html

Aussi, n'ai-je pas résisté à en faire un macérât hydroglycériné. 

 

20 ml de glycérine

180 ml d'eau pure

20 grs de gombo haché

Conservateur 

DSC03494.jpg

Mettre tous les ingrédients dans un bocal stérilisé et laissez reposer une quinzaine de jours en agitant quotidiennement.

La suite dans une quinzaine de jours.

 

Bonne journée ! 

Repost 0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 08:44

 

Coucou, 

 

Après la pluie du week-end dernier, je n'ai pas résisté à retourner faire une petite cueillette de fleurs de coquelicot...

  

Ingrédients :

 

Plusieurs poignées de fleurs de coquelicot

1,5 litre d'eau

1,5 kg de sucre

  

DSC03420.jpg

 

Dans une grande casserole, portez l'eau à ébullition.

Versez-la avec précaution sur les pétales.

L'eau va prendre une jolie couleur grenat.

 DSC03431.jpg

 

Laissez infuser jusqu'à complet refroidissement.

Filtrez en appuyant bien sur les pétales pour recueillir le maximum de saveur.

Dans une casserole, mélangez le même poids de liquide recueilli et de sucre en poudre.

Portez à ébullition et laissez mijoter à feu très doux jusqu'à obtention d'un liquide onctueux.

Conditionnez chaud dans des bouteilles ou pots que vous aurez stérilisés préalablement.

  

DSC03433.jpg

Le coquelicot contient des anthocyanes (pigments) mais aussi du mucilage (le mucilage est une substance végétale constituée de polysaccharides qui gonfle au contact de l'eau et produit une substance visqueuse semblable à la gélatine).

Les mucilages végétaux ont des propriétés épaississantes, adhésives et adoucissantes.

Le coquelicot est pectoral, antispasmodique, hypnotique, sédatif et sudorifique.

On utilise notamment son sirop pour soulager les bronchites, les angines, les maux de gorge et la nervosité.

Bien évidemment, il est impératif de consulter son médecin quand on est malade. 

 

DSC03434.jpg

On peut aussi déguster ce sirop avec de l'eau plate ou pétillante, en accompagnement d'un fromage blanc ou en kir tout simplement.

 

Bonne journée !  

Repost 0