Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'Elekhtre
  • : Cosmétiques au naturel faits maison
  • Contact

  • Elekhtre
  • Passionnée de cosmétiques, je me suis lancée dans leur création au naturel.
  • Passionnée de cosmétiques, je me suis lancée dans leur création au naturel.

HELLOCOTON

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez elekhtre sur Hellocoton

Recherche

LES ESSENTIELLES DE CRISTINE

Clip 2

Archives

Pages

Catégories

3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 09:37

 

Coucou, 

 

Voici une recette toute simple que j'ai trouvé sur Internet et qui épatera vos amis par sa merveilleuse saveur !


101820478 CREME-AUX-OEUFS scaledownonly 132 132

 

Ingrédients pour six ramequins : 

 

80 cl de lait 

2 càs de fleurs de camomille matricaire séchées 

6 jaunes d'oeufs

 130 g de sucre en poudre

 

Faites préchauffer votre four à th. 6.

Pendant ce temps, portez le lait à ébullition et y ajouter la camomille.

Laissez infuser.

Battez les jaunes d'oeufs et le sucre jusqu'à blanchissement.

Filtrez le lait et versez-le tout doucement sur le mélange sucre-oeufs en fouettant vigoureusement.

Répartissez votre préparation dans les six ramequins et cuire dans le four au bain marie pendant environ 30 à 35 minutes.

Laissez refroidir.

Placez vos ramequins au réfrigérateur pendant quelques heures et dégustez !

Ces crèmes sont délicieuses ! 


101820478 CREME-AUX-OEUFS scaledownonly 132 132

 

Bonne journée.

Partager cet article
Repost0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 06:38

 

Coucou,

 

Le jour de la fête des mères, il faisait un temps superbe !

Après les gaufres du petit déjeuner et la découverte de mes très beaux cadeaux, El Chéché d'Amor a eu la bonne idée de me proposer de passer la journée à PIERREFONDS link

Sur le chemin, des champs à perte de vue, parsemés de jolis coquelicots et de camomille matricaire.

Le moins souffle de vent nous rapportait sa fabuleuse odeur !

Au retour, bien évidemment, nous avons fait provision de ces fleurs qui n'attendaient que nous !!!

DSC03416.jpg

Je commence par la camomille matricaire qui a comme autres dénominations matricaire, camomille allemande, camomille bleue ou camomille sauvage.

Elle est originaire de l'Europe de l'Est et du Moyen-Orient.

On la trouve facilement car elle s'invite volontiers sur les chemins, terrains vagues ainsi que dans les champs.

Il n'est pas rare de voir au milieu d'un champ de blé vert une mare jaune de camomille matricaire.

Bourrée de propriétés telles qu'anti-inflammatoire puissant, cicatrisante, anti-prurigineuse (qui calme les démangeaisons) et antispasmodique entre autres, elle est très utilisée.

Son huile essentielle est de couleur bleue, bleu indigo précisément, avec une odeur herbacée bien caractéristique.

ATTENTION : elle est déconseillée pendant les trois premiers mois de la grossesse.

Je vous mets un lien très intéressant

http://www.pharmelia.com/spip.php?article888

et vous cite un petite partie de son article :

 

[...] La camomille matricaire est efficace en cas de rhume, de rhinite allergique ou d’asthme. Les inhalations de vapeur de camomille sont reconnues pour soulager les inflammations des muqueuses des voies respiratoires grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques.

En usage externe, elle permet de soigner les plaies et de traiter les irritations de la peau en favorisant le renouvellement cellulaire ainsi que pour décongestionner les yeux irrités.

La camomille matricaire permet enfin de maintenir le blond des cheveux ou de leur donner une nuance dorée : 100 g de fleurs dans un litre d’eau froide, à amener à ébullition de 2 à 3 minutes avant de laisser infuser 10 minutes. Cette préparation est à utiliser comme eau de rinçage après le shampoing. On peut aussi, comme nous l'indique Aroma Zone, mettre quelques gouttes de son huile essentielle dans notre dose de shampooing.

La camomille matricaire est également comestible : tisane, apéritif, crème dessert, madeleines, etc.

Des recettes que je vous publierai très prochainement.

DSC03419.jpg

En attendant, voici ma petite récolte !

Excellente journée à tous ! 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 17:42

 

Coucou, 

 

Comme promis, je vous propose une nouvelle recette à faire avec des pâquerettes que j'ai découverte sur Internet.

 

Pour la réaliser, il vous faudra : 

L'équivalent de 3 litres de fleurs de paquerettes 

1 orange bio

1 citro bio

Un peu de gingembre frais

1,5 kg de sucre en poudre

Un peu de levure de bière

 

Cueillez l'équivalent de trois litres de fleurs de pâquerettes (en ce moment, avec la sécheresse, ce n'est pas évident... mais bon).

Placez-les dans un grand récipient en verre ou, mieux encore, en grès.

Versez l'eau bouillante par dessus. 

Couvrez et laissez macérer trois jours.

Passez à travers un linge en exprimant le liquide et recueillez ce dernier dans une casserole.

Ajoutez le jus et le zeste de l'orange et du citron bios ainsi qu'un peu de gingembre frais râpé.

Versez le sucre dans le liquide, puis portez à ébullition et laissez mijoter à feu doux durant 15 minutes.

Versez ensuite cette décoction dans votre récipient en grès. 

Lorque celle-ci a sufisamment refroidi (en-dessous de 35°C), posez à sa surface un morceau de pain de seigle tartiné de levure de bière.

Ceci est la méthode traditionnelle mais le résultat sera aussi bon si vous décidez de dissoudre la levure dans un peu de liquide tiède.

Couvrez le récipient et gardez-le dans un endroit où la température est d'environ 20°C pendant 6 jours.

Passé ce délai, filtrez votre préparation et mettez votre "vin" en bouteilles que vous fermerez hermétiquement.

Entreposez vos bouteilles et oubliez-les quelques mois afin que le breuvage puisse acquérir tout son bouquet... de pâquerettes !

A déguster frais en apéritif ou en accompagnement d'un dessert.

 

Bonne journée ! 

 

PS : je vous mettrai une photo dès que la pluie me permettra de faire cette recette !

Partager cet article
Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 09:37

 

Coucou,

 

Tout d'abord, j'aime sa couleur chaude, son odeur subtile, sa façon de coloniser le bord des routes et de s'inviter dans nos champs.

Ensuite, j'ai en mémoire la délicieuse saveur de son sirop sans parler de la liqueur, spécialité de Nemours, non loin de chez moi.

Quand j'ai découvert qu'en plus de cela, il avait de nombreuses propriétés cosmétiques, je n'ai pas été surprise.

En fait, j'aurais tout simplement dû y penser...

Champ_de_coquelicots_Papaver_rhoeas.jpg

(image prise le net) 

 

Le coquelicot (Papaver rhoeas) est également appelé ponceau, pavot coquelicot ou encore pavot rouge.

De la famille des papavéracées ou pavots, il est très abondant dans les terrains fraîchement remués à partir du mois d'avril en Europe.

On le distingue par sa couleur rouge et par le fait qu'il forme souvent de grands tapis colorés visibles de très loin.

 

coquelicot5.jpg

(image prise sur le net)

 

Comme tous les pavots, le coquelicot a des effets narcotiques dus aux alcaloïdes qu'il contient.

En phytothérapie, on utilise ses pétales séchés, dont on fait le plus souvent des tisanes.

Ses effets apaisants se font sentir sur l'adulte, mais surtout sur les jeunes enfants (on mélangeait autrefois du coquelicot à la bouillie des enfants pour faciliter leur sommeil).

Par ses propriétés émollientes, sédatives et béchiques (qui agit pour calmer la toux), le coquelicot est un calmant de la toux et des irritations de la gorge.

Il est alors utilisé sous forme de pastilles à sucer.

Il existe aussi sous forme de sirop.

En cosmétique, on utilisera ses pétales pour en faire des extraits hydroglycérinés, des lotions apaisantes, des crèmes émollientes ou réduits en poudre, à rajouter comme actif dans votre préparation mais aussi en hydrolat, etc.

DOSSIER-6-7756-copie-1.jpg

Voici ma petite cueillette !

 

Bonne journée !

Partager cet article
Repost0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 07:34

 

Coucou, 

 

Je débute ma série de recettes sur la pâquerette avec celle-ci.

DSC03287.jpg

Ingrédients : 

Pâquerettes fraichement cueillies 

grains de poivre

1 gousse d'ail

sel

vinaigre de cidre  

 

Dans un pot stérilisé, mettre les capitules de pâquerettes, le sel, les grains de poivre et la gousse d'ail.

Couvrir de vinaigre de cidre.

Laisser macérer une dizaine de jours.

DSC03281.jpg

A déguster dans un sandwich jambon-beurre à la place des cornichons, dans une salade tomates-thon à la place des câpres traditionnelles, etc.

Lancez-vous, vous serez agréablement surpris !

 

Bonne journée ! 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 10:11

 

Coucou,

 

Tout le monde connait la pâquerette ou bellis perennis, cette petite plante vivace que l'on trouve aisément sur les pelouses, au bord des chemins ou tout simplement dans notre jardin.

DSC03286.jpg

Elle a de nombreuses propriétés cosmétiques.

Voici ce qu'en dit, entre autres, Aroma Zone :  

Propriétés :

  • Réputé pour être tenseur et galbant, il redonne fermeté à la peau.
  • Favorise la tonicité de la circulation sanguine et décongestionne les zones œdémateuses.
  • Apaisant et réparateur, il intervient dans le soulagement des tissus inflammés et abimés.

Indications :

  • Peaux manquant d'élasticité et de fermeté
  • Suites de grossesse, relâchements cutanés, peaux distendues
  • Peaux abimées, inflammées
  • Fragilités capillaires : couperose, ecchymoses, jambes lourdes

Utilisations :

  • Massages "minceurs", tonifiants et raffermissants : ventre, bras, cuisses
  • Soins du buste et du décolleté
  • Huiles de massage post-grossesse
  • Sérums coups et bosses

 

Chaque année, je cueuille ces précieux capitules que je fais sécher.

Cela me permet de préparer des extraits hydroglycérinés, des macérâts huileux, etc.

DSC03155.jpg

 

A nous, les crèmes raffermissantes, les gels réparateurs et autres lotions regalbantes !

Par ailleurs, et comme la nature est vraiment bien faite, la pâquerette est comestible ! Et oui !

Détails dans quelques heures...

 

Bonne journée ! 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 08:50

 

Coucou, 

 

Vous vous en souvenez ?

DSC03134

 

SIROP DE BOURGEONS DE PIN

 

Voici son évolution : 

DSC03311.jpg

Impressionnant, non ?

Le sirop se fait doucement mais surement.

J'agite les pots tous les week-end.

Encore quelques semaines et je pourrais filtrer et conditionner mon sirop dans des contenants opaques trouvés chez PROXISANTE (merci Cristine) :

http://www.proxisante.com/flaconnage-et-accessoires/442-flacon-pet-ambre-250-ml.html

 

Bonne journée ! 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 18:11

 

Coucou, 

 

La pivoine est une merveilleuse fleur odorante et joliment colorée possédant nombre de propriétés.

Celles de mon jardin sont énormes depuis plusieurs années.

Aussi, ai-je décidé de les utiliser à bon escient...

 

DOSSIER-6-7466.jpg

 

Je vous cite quelques informations délivrées par Aroma-Zone : 

http://www.aroma-zone.com/aroma/Fiche_extraitplante_pivoine.asp

 

Propriétés cosmétiques : 

  • Anti-inflammatoire : la paeniflorine est reconnue pour apaiser les irritations
  • Anti-radicalaire
  • Calme les démangeaisons

 

Indications : 

  • Cuir chevelu irrité
  • Démangeaisons du cuir chevelu
  • Etat pelliculaire
  • Irritations de la peau

 

DOSSIER-6-0914.jpg

 

DOSSIER-6-0911.jpg

 

Je vous invite à lire toutes les informations fournies par AZ.

Quant à moi, après les avoir cueillies et faites sécher, voici ce que j'en fais : 


DSC03256.jpg

 

A intégrer comme actif dans vos cosmétiques.

 

Bonne journée ! 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 00:16

 

Coucou,

 

Le mois dernier, la glycine de mon jardin faisait l'admiration de mes voisins.

Quelle n'a pas été leur surprise quand je leur ai indiqué que je comptais en convertir une partie en sirop !

 

GLYCINE-IMG_7290.jpg

 

Ingrédients :

 

Fleurs de glycine

1 litre d'eau

750 grs de sucre

2 càc d'acide citrique

 

DSC03182.jpg

 

Dans un pot, mettez vos pétales de fleurs de glycine en prenant soin de bien enlever les tiges qui peuvent provoquer quelques ennuis gastriques (rien de grave).

Faites un sirop en portant à ébullition le sucre et l'eau pendant quelques minutes.

Ajoutez l'acide citrique.

ATTENTION : à chaud, cela fait gonfler le volume du liquide.

Prévoyez donc une grande casserole.

Versez sur les pétales de glycine et laissez macérer 3 ou 4 jours au frais.

 

DOSSIER-6-7290.jpg

 

Après ce laps de temps, filtrez votre préparation en appuyant bien sur les pétales pour en extraire le maximum de saveur.

Conditionnez dans des bouteilles ou petits pots préalablement stérilisés.

C'est un délice !

Une fois votre bouteille ouverte, conservez-la au réfrigérateur.


DSC03187.jpg

 

Bonne journée ! 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 14:23

 

Coucou,

 

Pour faire un délicieux sirop de fleurs de sureau, il vous faut tout d'abord faire votre petite cueillette de fleurs bien odorantes.

 

Ingrédients :

 

40 grappes de fleurs de sureau fraichement cueillies

1 citron bio

2 kgs de sucre

2,5 litres d'eau

2 càs d'acide citrique

 

DSC03179

 

Procédé :

 

Egrénez les fleurs de sureau dans un grand saladier et ajoutez le citron coupé en fines rondelles.

Faites bouillir l'eau pendant 10 minutes.

Versez-la sur les fleurs et les rondelles de citron.

Laissez macérer à température ambiante deux jours à couvert en remuant régulièrement.

Certains laissent macérer jusqu'à quatre jours.

Filtrez soigneusement et ajoutez le sucre.

Portez à ébullition pendant 10 à 30 minutes selon la consistance que vous souhaitez donner à votre sirop.

Ajoutez l'acide citrique par pincées.

ATTENTION : ça fait monter le volume du liquide dans votre casserole.

Prévoyez-en donc une GRANDE.

Mettre votre sirop chaud en bouteilles ou, comme moi, en bocaux préalablement stérilisés.

Ce sirop se conserve très bien.

J'en ai encore d'il y a deux ans une dernière bouteille en cours.

Toutefois, une fois votre bouteille ouverte, conservez-là au frigidaire.

 

Bonne journée ! 

Partager cet article
Repost0